[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

CGT Air France : débrayages demain dans 13 aéroports

CGT lutte-de-classe

Brève publiée le 28 novembre 2013

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.air-journal.fr/2013-11-28-cgt-air-france-debrayages-demain-dans-13-aeroports-591179.html#...

Le syndicat CGT-UGICT de la compagnie aérienne Air France a appelé à des débrayages de deux heuresvendredi dans treize aéroports de l’hexagone, pour le maintien de l’emploi local.

L’appel à la grève pour le 29 novembre 2013 concerne les aéroports de Paris – Orly, Ajaccio, Bâle – Mulhouse, Bastia, Bordeaux, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Strasbourg, Toulon et Toulouse. Le syndicat appelle tous les employés à débrayer soit tôt dans la matinée, soit en fin d’après-midi, la mobilisation de faisant au nom du « maintien de l’emploi au sein de la compagnie dans tous les aéroports de province ». L’Union Générale des Ingénieurs, Cadres et Techniciens d’Air France en a profité pour lancer une pétition afin que les avions du groupe soient traités par du personnel Air France.

La CGT fait partie des syndicats de personnel au sol qui n’ont pas signé le plan de départ volontaires portant sur 1826 employés en 2014, dans le cadre de la deuxième phase du plan de restructuration Transform 2015annoncé le mois dernier. On notera d’ailleurs que son appel aux débrayages ne concerne pas l’aéroport de Roissy – Charles de Gaulle, qui devrait pourtant perdre 582 postes soit presqu’autant que les bases de province (591).

Air France avait annoncé début octobre une nouvelle vague de plus de 2800 suppressions de postes en 2014, dont les 1826 au sol, qui venaient s’ajouter aux 5122 de la première phase de Transform 2015. Elle va désormais s’attaquer aux 1000 autres suppressions de postes prévues, soit environ 350 pilotes et 700 hôtesses et stewards.