[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Adresse de la CGT-INRA à l'attention du Bureau Confédéral de la CGT

CGT syndicalisme

Brève publiée le 4 décembre 2013

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

St-Cyr l'Ecole, le 29 novembre 2013

Chers camarades,

La situation sociale est extrêmement préoccupante. Chaque jour apporte son lot de fermeture d’usines et de licenciements. Comme l’a dit justement Thierry Lepaon, Secrétaire National de la

CGT, lors du dernier CCN ce sont plus de 10 entreprises qui ferment chaque jour avec leur cortège de licenciements et de misère.

Les événements récents qui ont eu lieu en Bretagne illustrent de manière spectaculaire le vécu actuel des travailleurs sur l’ensemble du territoire national.

Dans ce contexte favorable aux revendications les plus démagogiques, les plus corporatistes, les plus « populistes », le MEDEF, la FNSEA, la droite et l’extrême droite tentent avec un certain succès médiatique d’exploiter cette situation pour exiger de nouvelles régressions sociales. Dans cette spirale, certains travailleurs, déjà victimes de cette casse sociale, peuvent être instrumentalisés par la droite, imaginant à tort que leurs intérêts seraient les mêmes que ceux des responsables mêmes de leur malheur.

Ne laissons pas la contestation aux seuls patrons et à leurs séides, et évitons que de telles dérives ne se reproduisent ! Il y a urgence...

Le BN de la CGT-INRA demande à la confédération CGT de reprendre l’initiative sur ces dossiers sociaux qui touchent de plus en plus de salariés et leurs familles. La CGT doit organiser dès le début de l’année 2014 une grande manifestation nationale à Paris sur la base de l’ensemble de nos revendications, notamment pour exiger l’annulation de tous les plans sociaux et le retrait de l’ANI, et l’arrêt de la pressurisation fiscale des ménages. Un tel mouvement revendicatif peut-il être organisé avec ceux qui ont signé l’ANI, accord qui est à la base de la vague actuelle de restructurations dans le privé, ou approuvent en permanence les mesures gouvernementales tel que l’allongement de la durée de cotisations ? Cela nous semble difficile car ce sont les revendications qui doivent guider notre démarche d’unité d’action.

C’est parce qu’aujourd’hui le gouvernement a choisi son camp, celui de la Finance et du patronat, que la CGT se doit de porter le fer contre les mesures qu’il a d’ores et déjà engagées, que la CGT se doit de porter la parole des salariés, des chômeurs, des retraités, qui se dressent contre cette politique qui va à l’encontre de leurs intérêts et fait le jeu de la réaction.

L’Histoire sociale de notre pays démontre sans ambiguïté aucune que lorsque la droite et le patronat sont à l’offensive sans opposition syndicale ferme et conquérante, sans celle de la CGT en particulier, ce sont tous les salariés, chômeurs et retraités qui en pâtissent.

Œuvrons, agissons avec la CGT, pesons de tout notre poids pour que le gouvernement soit contraint de mettre en œuvre les mesures d’urgence dans le domaine de l’emploi, celui des jeunes en particulier, du pouvoir d’achat, de l’école, de la formation professionnelle, du logement… susceptibles d’alléger le quotidien de la grande majorité du peuple de France.

Salutations syndicalistes.

P/o le Bureau National CGT-INRA