[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Défense des travailleurs du nettoyage de l'ENS

lutte-de-classe

Brève publiée le 16 janvier 2014

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Travailleurs, travailleuses qui nettoyez l’ENS, ne vous laissez pas faire ! Vous avez des droits !

Les syndicats de l’ENS ont eu connaissance de la façon scandaleuse dont vous êtes traité-e-s, alors que vous travaillez déjà dans des conditions très pénibles, avec des surfaces trop grandes à nettoyer et des salaires trop bas. Nos syndicats sont indépendants, au service des salarié-e-s. Nous vous invitons à nous contacter pour nous faire connaître vos plaintes, vos conditions de travail, les difficultés que vous rencontrez avec l’entreprise et avec les chef-fe-s d’équipe. Nous pourrons vous aider à faire respecter vos droits :

1) Il est interdit de vous faire travailler sans contrat de travail !

Le contrat, signé en deux exemplaires et daté, doit préciser : contrat à durée indéterminée (CDI) ou contrat à durée déterminée (CDD) ; nombre d’heures que vous devez effectuer chaque semaine (temps plein à 35h ou temps partiel) ; horaires exacts de début et de fin ; montant de votre salaire ; lieu de votre travail ; matériel qui vous est remis pour votre travail (blouse, gants...).

2) Il est interdit de vous imposer de travailler en dehors des horaires du contrat !

Si par exemple votre contrat précise que vous terminez à 9 heures, on n’a pas le droit de vous obliger à travailler jusqu’à 9h 30, ni même 9h 10. Même si un-e chef-fe estime que vous n’avez pas assez nettoyé, vous n’avez pas à faire de travail en plus : c’est à l’entreprise d’embaucher du personnel supplémentaire. Si vous avez travaillé après l’horaire normal indiqué dans votre contrat, vous avez droit d’être payé en heures supplémentaires ou d’obtenir des congés. C’est pour cela que, quand vous arrivez pour prendre les clés et quand vous les rendez, vous devez absolument signer et indiquer les horaires exacts sur la feuille qui se trouve à l’entrée dans la loge.

3) Il est interdit de vous licencier sans faute professionnelle grave !

Si les chef-fe-s vous font du chantage en vous menaçant de vous licencier (par exemple quand vous refusez de travailler au-delà de vos horaires), il ne faut pas céder car c’est interdit de vous liencier si vous n’avez pas commis de faute grave. Par ailleurs, même dans une procédure de licenciement, il y a des règles, vous avez des droits. Dans tous les cas, contactez-nous d’urgence !

4) Ce n’est pas à vous d’acheter les produits d’entretien ou les gants utilisés !

C’est à l’entreprise de les renouveler autant que nécessaire. Adressez-vous au chef-fe dès qu’il n’y en a plus et faites une lettre (avec accusé de réception) si la demande orale ne suffit pas.

5) Si vous êtes sans papiers, vous avez quand même des droits !

Personne n’a le droit de vous prendre vos passeports, vos visas, vos documents. Vous devez garder précieusement votre contrat de travail et toutes vos feuilles de paie : ils seront indispensables pour monter un dossier de régularisation. Si on vous fait du chantage, si on vous menace d’appeler la police quand vous exigez qu’on respecte vos droits, contactez-nous. Nous vous garantissons une totale discrétion et vous mettrons en contact avec des associations spécialisées.

6) Certain-e-s d’entre vous sont victimes de violence verbale, voire de racisme !

Si une-e chef-fe vous agresse, vous hurle dessus, vous insulte, tient un propos raciste à votre encontre, faites une lettre (avec accusé de réception) à l’entreprise, avec copie à la direction de l’ENS. Si vous êtes témoin d’un propos violent ou raciste contre un-e collègue, faites aussi une lettre. Si une personne de l’ENS est témoin, demandez-lui un témoignage, prenez ses coordonnées.

7) Les surfaces à nettoyer sont trop grandes, vos salaires sont trop bas !

Il est possible d’améliorer vos conditions de travail et vos salaires par un rapport de forces, en vous organisant tou-te-s ensemble, en construisant un syndicat, en comptant sur notre soutien !

Dans tous les cas, ne restez pas seul-e-s ! Contactez les syndicats de l’ENS !

CGT 06 95 03 14 55 et 06 64 81 11 16 ; Solidaires : 06 84 42 93 17 ; UNEF : 06 42 96 45 07