[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Résumé des 93ème, 94ème et 95ème jours de grève des postiers du 92

lutte-de-classe

Brève publiée le 5 mai 2014

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Résumé des 93ème, 94ème et 95ème jours de grève des postiers du 92 (1er, 2 et 3 mai 2014)

Manif du 1er mai : trempés mais heureux

La manifestation de la journée internationale des travailleurs ne se présentait pas sous les meilleures auspices : un temps très pluvieux, une mobilisation qui ne s'annonçait pas énorme... Et finalement, la manifestation a regroupé plusieurs dizaines de milliers de personnes et le point fixe co-organisé avec les intermittents, précaires, chômeurs et intérimaires a permis d'avoir une apparition réussie et de collecter près de 2000 euros : un record.

Popularisation de la coordination Région Parisienne du 6 mai à Paris 6

Vendredi a commencé par un retour au bureau de Paris 6. La prise de parole y a une nouvelle fois rencontré un écho particulièrement favorable. La proposition de se réunir en coordination Région Parisienne (surtout Paris et 92) a semblé susciter un intérêt en particulier chez des facteurs non-syndiqués. Quoi qu'il en soit, celles et ceux du 92 ont bien l’intention de continuer à tisser des liens avec leurs collègues parisiens, y compris après la grève.

Faites ce que je dis pas ce que je fais

Dans la fin de la matinée, les grévistes avaient comme projet d'interpeller le sous-préfet dont l'intervention auprès de la direction de La Poste n'a manifestement pas été de nature à faciliter les négociations. En faisant le tour des bureaux de la préfecture, les grévistes ont pu constater que les responsables faisaient tous le pont : personne n'était là. Les grévistes sont donc allés de ce pas à la direction départementale du courrier : même hécatombe du côté des cadres, qui avaient semble-t-il tous pris un long week-end. Comme quoi les régimes de travail où les samedi sont travaillés, les dirigeants préfèrent les imposer aux autres que se les appliquer à eux-mêmes...

Nouvelle collecte réussie samedi

Les grévistes du 92 étaient invités à venir s’exprimer à la tribune de la fête du NPA Paris samedi. Ils ont donc pu d’abord expliquer pourquoi le conflit durait aussi longtemps : les revendications des grévistes heurtent de front la politique de la Poste, le symbole de Rueil qui n’a pas subi de restrcturations depuis 1999 et la volonté de la direction de se débarasser d’une tradition de lutte qui consiste à fédérer le plus de forces possibles (regrouper les bureaux, les métiers, les statuts et rechercher l’alliance y compris avec d’autres secteurs comme les intermittents et précaires). Et il a également été dit que pour gagner, le soutien à la grève était déterminant, ainsi que les liens avec les postiers des autres départements, en particulier Paris. Plus de 700 euros ont été collectés. A l’approche des Elections européennes, les grévistes auront d’autres occasions de faire de tels appels à collecte.

- Signez et faites signer la pétition de soutien aux postiers grévistes du 92 sur http://www.change.org/fr/pétitions/sud-poste-92-après-trois-mois-de-grève-soutenons-les-postiers-du-92

- Coordination des postiers de Région Parisienne mardi 6 mai à 14h à la bourse du Travail de Paris, rue du Château d’eau métro République