[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Marche contre le racisme d’état à Toulouse en mémoire du 17 octobre 1961

Article paru sur le site da npa31 : http://www.npa31.org/?Marche-contre-le-racisme-d-etat-a-Toulouse-en-memoire-du-17-octobre-1961

Ce samedi 15 octobre à Toulouse le collectif pour une union antiraciste et populaire (cuap) a été à l'initiative d'une marche contre le racisme d'Etat, les violences policières et l'impérialisme. Cette marche en mémoire du massacre du 1961 est partie des quartiers populaires et a fait étape sur des lieux symboliques de l'histoire coloniale et de l'actualité raciste de la république française. La manifestation a réuni plus de 150 personnes scandant des slogans tels que "qui sème la hogra récolte l'intifada", "les seuls étrangers dans nos quartiers ce sont les flics et les fachos". Meurtres policiers, racisme, instrumentalisation de la "laïcité" pour construire un ennemi intérieur, guerres impérialistes et refus de l'accueil des migrants, autant de sujets abordés lors des discours de chaque étape. 

Cette marche s'est conclu sur des perspectives de lutte : organisation de réunions unitaires contre les violences policières, contre le racisme et appel à une réunion inter-organisations pour la défense des migrants.

Le NPA a été partie prenante de cette manifestation en mémoire des algériens et algériennes massacrés par l'Etat français et en souligne l'actualité. Le NPA travaillera à la convergence des luttes antiracistes politiques et du mouvement social pour un front unique contre les violences policières, l'islamophobie et le racisme d'État.

Rappel du texte d'appel

https://www.facebook.com/collectifuap31/photos/gm.1058677974251924/1824112717801583/?type=3

Interventions des organisateurs à la fin de la marche 

https://www.facebook.com/collectifuap31/posts/1824702124409309?notif_t=like¬if_id=147653905081637

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Cilmat

Irma : Après la catastrophe climatique, la catastrophe sécuritaire et médiatique

Ce mercredi 6 septembre, l'ouragan Irma, décrit comme le plus puissant jamais enregistré dans l’Atlantique avec des vents allant jusqu'à 356km/h au moment de l'impact, à frappé les Caraïbes et la côte Est des États-Unis. L'île de Saint-Martin, moitié sous domination française, moitié néerlandaise, à subit de plein fouet cette catastrophe majeure. Le passage de l’ouragan a fait au moins 27 morts dans les Caraïbes : dix dans la partie française et quatre dans la partie néerlandaise de Saint-Martin, quatre dans les îles Vierges américaines, six dans les îles Vierges britanniques et l’archipel d’Anguilla, deux à Porto Rico, une à Barbuda. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook