[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Grève et occupation au MacDo Gare du Nord : « Nous reprendrons le magot du MacDo ! »

    Article publié également sur le site du NPA

    Ce mercredi 26 octobre, rendez-vous était donné pour occuper le MacDo de la gare du Nord à Paris, à l’appel de la CGT McDonald’s. Le restaurant comptait de nombreux/ses grévistes, et l’opération a été une démonstration de force. Pendant une heure, nous sommes resté-e-s à l’intérieur en scandant des slogans comme « Précaires en colère, on va pas se laisser faire » et « Frite par frite, nuggets par nuggets, nous reprendrons le magot du MacDo ». D’autres slogans formulaient des revendications concernant la sécurité, le respect de la législation sur le travail de nuit et du dimanche, ou encore l’obtention d’un treizième mois de salaire. Benoît Dagbert du syndicat CGT a pris brièvement la parole pour mettre en avant la revendication du salaire minimum à 13€/h, et les victoires remportées sur des revendications similaires par les travailleur-se-s de la restauration rapide aux USA. Des militant-e-s Solidaires, UNEF et UNL étaient également présent-e-s. À un peu moins d’une centaine, nous sommes ensuite parti-e-s en manif sauvage vers les MacDo de la Gare de l’Est et de Parmentier, qui comptaient aussi de nombreux/ses grévistes.

    Suite à cette action réussie, l’objectif des grévistes et du syndicat CGT est d’étendre la grève au maximum, notamment dans les autres restaurants dépendant du même franchisé. Ils/elles font le lien entre leur revendication salariale et des mots d’ordre plus généraux contre la précarité. Ils/elles s’appuient aussi sur les pratiques d’évasion fiscale du groupe McDonald’s pour montrer que celui-ci fait des profits et pourrait donc améliorer salaires et conditions de travail. Les grévistes et leur syndicat ont donc tout intérêt à en tirer les conséquences, en élargissant leurs revendications :

    • Salaire minimum de 13€/h, majoré la nuit et le dimanche, avec un 13e mois !
    • Ouverture des livres de comptes aux salarié-e-s de McDonald’s et à leurs syndicats !
    • Contrôle des travailleur-e-s sur l’embauche, les salaires et la chaîne de production !

    Télécharger au format pdf

    Ces articles pourraient vous intéresser :

    Congrès CGT

    Intervention de Marie (SFA) au 52e congrès de la CGT

    Les artistes sommes aujourd’hui dans une précarité toujours grandissante. On voudrait nous faire croire que nous sommes précaires par essence. Comme syndicat, même si nous défendons au quotidien les conditions de travail des artistes, nous ne perdons jamais de vue qu’il nous faut revendiquer une permanence de l’emploi. A l’échelle confédérale, tout le monde en a parlé, il nous faudra progresser dans notre implantation parmi les plus précaires, nous pensons ça ne pourra pas se faire sans la collaboration avec les UL et les UD, particulièrement bien placées pour s’occuper ces travailleurs/euses isolé.e.s. Lire la suite...

    Télécharger en pdf Tweeter Facebook

    Gilets jaunes

    Après la violence du 1er mai, se préparer à faire face

    Les comptes rendus, les articles, les témoignages, les publications sur les réseaux sociaux ou encore les vidéos et les photos de la manifestation parisienne du 1er mai mettent tous en évidence une chose : le gouvernement Macron, et particulièrement le Ministère de l’Intérieur avec Castaner aux commandes a fait le choix très clair de détruire par la force la plus brutale tout mouvement de contestation.  Lire la suite...

    Télécharger en pdf Tweeter Facebook