[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Newsletter

Ailleurs sur le Web [RSS]

Lire plus...

Twitter

Boycott du second tour et place à la lutte de classe !

Par Tendance CLAIRE (23 avril 2017)
Tweeter Facebook

Les sondages ne se sont pas trompés sur les deux qualifiés pour le second tour. Les candidats du PS et de LR ont été balayés. Ils laissent place à un duel entre la représentante de l'extrême droite et le représentant de « l'extrême centre », qui fusionne les pires opportunistes de « gauche » et de droite autour d'un projet néolibéral de contre-réformes dicté par le MEDEF et dans le cadre de l'Union européenne. Macron est un pur produit marketing de la société du spectacle, fabriqué de toute pièce par les patrons du CAC 40, pour tenter de surmonter leur crise d'hégémonie. Leur opération a malheureusement réussi.

Le Pen est la candidate de la réaction sur toute la ligne, du mensonge « social » et du racisme le plus abject. Mais Macron est tout sauf un rempart contre le FN. Le vide et l'escroquerie de sa candidature, soutenue par une grande partie du PS en décomposition, vont malheureusement nourrir une nouvelle progression du FN, exactement comme la politique de Sarkozy et de Hollande avant lui. Nous ne participerons pas au « front républicain » qui se constitue autour de Macron.  Pour notre part, nous n’irons pas voter pour lui, nous appelons au boycott du second tour. Mais quel que soit le choix des travailleur/se-s sur ce plan, nous les appelons à se préparer dès maintenant à affronter le prochain président.

Ce président élu après l’effondrement des deux principaux partis du système en crise sera d’emblée très faible. Il sera plus que jamais possible de résister tou-te-s ensemble à sa politique anti-sociale, de le vaincre par la lutte de classe. Nous appelons l’ensemble de celles et ceux qui refusent la poursuite des politiques de Sarkozy-Hollande, la violence des attaques qui s’annoncent, à se rassembler dans un large front unique pour préparer dès maintenant la résistance, par les luttes, dans la rue et par la grève – et pour gagner cette fois !

Dans l’immédiat, nous appelons à manifester contre l'extrême-droite, à construire un 1er mai offensif, de classe et de masse sur nos revendications, contre les discours de haine et contre l'ultralibéralisme d'un Macron.

Nous nous réjouissons du score important de Mélenchon qui témoigne d’une volonté radicale de changement, même si son programme anti-libéral ne peut constituer une solution à la crise du capital et de ses institutions.

Nous nous réjouissons que, malgré tous les obstacles, notre candidat Philippe Poutou et notre parti aient pu mener notre campagne anticapitaliste dans ces élections : cela doit nous permettre de relancer – et de réaxer – la construction du parti anticapitaliste et révolutionnaire dont nous avons besoin. Nous appelons tous ceux et toutes celles qui se sont reconnuEs dans cette campagne à venir le construire avec nous.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Présidentielle 2022

Chronique de la campagne présidentielle – épisode 6

Au sommaire ce week-end :

- Macron fait campagne pour la « réindustrialisation »… mais la casse de l’industrie et les licenciements continuent

- Le débat important sur le « 100 % Sécu » s’invite (timidement) dans l’élection présidentielle

- Des médias alternatifs à promouvoir face aux médias des milliardaires

- Brèves : pass sanitaire, sondages de la semaine, primaire des Républicains

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Présidentielle 2022

Chronique de la campagne présidentielle – épisode 5

Au sommaire ce week-end :

- Le discours de Macron sur la réduction des inégalités s’effondre
- Le programme économique de l’extrême-droite : 100 % patronal
- Le programme de Mélenchon est sorti
- Brèves : le mouvement Akira, sondage sur le confinement des personnes non vaccinées, Macron en campagne permanente, Vers une maison commune des macronards, Jadot est contre la régularisation des sans papiers, Roussel et le pass sanitaire, Bolloré veut prendre le contrôle du Figaro

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

France

Sur les élections régionales

L’abstention a atteint des proportions telles que l’analyse des résultats n’a en réalité pas beaucoup de sens. Deux tiers des inscrits n’ont pas voté au premier comme au second tour. Cette abstention a été particulièrement massive chez les jeunes et dans les catégories populaires, et elle a touché davantage l’électorat de Le Pen et de Mélenchon de 2017. Rejet des politiciens, indifférence pour les élections intermédiaires, invisibilité de la campagne électorale (avec le matériel électoral qui n’est même pas parvenu à plusieurs millions de Français), les raisons s’additionnent pour ne pas voter.
 

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook