[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Arnaud Bernard : islamophobie et gentrification, ça suffit !

Par Ateris (19 juin 2017)
Tweeter Facebook

Cible de la gentrification voulue par la mairie de Toulouse (voire IAATA pour un article détaillé : http://iaata.info/Interdiction-des-etals-a-Arnaud-Bernard-pendant-le-Ramadan-quand-Moudenc-fait-2111.html), la place Arnaud Bernard accueillait ce samedi 17 juin un festival « artistique » sponsorisé par une série d’institutions et entreprises dont la fibre artistique est assez douteuse : les conseils régionaux et départementaux, la mairie mais aussi le Crédit Agricole et Carrefour. Les organisateurs ont ratissé large !

Comme habituellement à Arnaud Bernard les flics étaient de la partie. Mais cette fois en plus grand nombre que leur présence quotidienne, 2 cars de CRS rien que ça... Par ailleurs manifestement les habitants du quartier ne sont pas sortis en masse pour profiter de ce festival.

On s’interrogera sur l’opportunité, dans un quartier très largement habité par des musulman.e.s, d’ouvrir une buvette offrant alcool et pâté de porc ; le tout en plein Ramadan. Apparemment un étal de pâtisseries maghrébines est un délit insupportable pour Jean-Marie Moudenc (il les a en effet interdit sur la place cf article de IAATA) mais un étal de produits « bien de chez nous » ne lui pose aucun problèmes…

On remarquera aussi la participation du « collectif les femmes d’AB » qui avait déjà organisé un événement sur la place pour lutter contre le harcèlement de rue. Personne ne remet en cause l’importance de la lutte féministe mais quand elle se concentre sur quartier majoritairement fréquenté de musulman.e.s et de non blanc.he.s, il y a de quoi se poser des questions. Cette instrumentalisation islamophobe des luttes des femmes n’est pas nouvelle, l’épisode du « café de Sevran » et celui du quartier de La Chapelle-Pujol à Paris ne sont pas si loin.

Ce dernier épisode se place donc dans un effort de gentrification du dernier quartier populaire de l’hyper-centre de Toulouse. On connait la fièvre immobilière du maire de Toulouse : métro, LGV, tour Occitanie, écoquartiers… Tout cela passe par une expulsion « en douce » des habitants, expulsion soutenue par la désignation de ces habitants comme indésirables par une politique islamophobe d’ampleur. Cela doit cesser !

Non à la gentrification du quartier Arnaud Bernard !

Non à l’islamophobie et à l’instrumentalisation du féminisme !

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Débats

10 thèses sur la religion et contre l’islamophobie

1) Le besoin de croyances existe depuis les débuts de l’humanité, avant les religions instituées.
2) Les religions en tant qu’institutions et idéologies sont des produits sociaux et historiques œuvrant à la reproduction de l'ordre social.
3) « La religion est à la fois expression de la misère et protestation contre cette misère »
4) Notre priorité est de mener la guerre contre le capital, non de déclarer la guerre aux croyances.
5) Dans les pays dominés, la montée de courants politiques se revendiquant de l'islam exprime souvent une réaction à l’hégémonie coloniale.
6) Dans les pays impérialistes comme la France, la montée de l'islam se situe dans un contexte de crise du mouvement ouvrier, qui s'est révélé incapable d'intégrer les revendications des populations non blanches à son combat.
7) L'islam est aussi, de fait, la religion des prolétaires les plus opprimé·e·s, issus de la colonisation française et du pillage des pays dominés, victimes de la surexploitation, du racisme et de discriminations de toutes sortes.
8) Les femmes voilées ont toute leur place dans les organisations ouvrières et féministes.
9) Nous sommes en première ligne pour lutter contre l'islamophobie d'État et l’instrumentalisation du féminisme.
10) Des actions et des campagnes communes de nature démocratique ou anti-impérialiste, sont possibles avec des organisations se revendiquant de l'islam. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook