[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Un conflit impérialiste trop peu connu au NPA Jeune : les massacres du Yémen

Nous pensons qu'au NPA Jeune l'actuel conflit au Yémen est trop peu connu et ce alors que le gouvernement Macron est pleinement complice des massacres s'y perpétuant. Informer et commencer à penser des positionnements pour notre organisation jeune, voilà ce à quoi tente de s'atteler cette contribution.

Un conflit mené par un impérialisme régional...

Certes il n'y a pas de pétrole au Yémen, mais qui contrôle le passage de Bab El Mendel et le détroit d'Ormuz contrôle le centre névralgique de tout le commerce mondial.
L'opération intitulée « Retour d'espoir » a été lancée en mars 2015 par le régime saoudien appuyé par « la coalition du Golfe » officiellement nommée Conseil de Coopération du Golfe (CCG). Elle a eu lieu suite à la crise provoquée par le scrutin de l'élection présidentielle yéménite, au prétexte de sauver leur allié, le président Mansour Hadi. Ce dernier élu soi-disant démocratiquement, est semble-t-il pris en otage en Arabie Saoudite, et n'a donc pas son mot à dire. Comme a pu l'être le premier ministre libanais Saad Hariri en automne 2017 qui avait été contraint à présenter sa démission avant de revenir dessus une fois rentré à Beyrouth. Le régime saoudien, a ainsi lancé une vaste opération militaire sur le Yémen, dans le but d'éliminer les bases des rebelles « houthies » du nom de leur chef Malik al-Houthi. Ce dernier étant accusé d'accointances avec le régime chiite iranien, et allié alors avec l'ancien président yéménite Ali Abdallah Salah. Jusqu'à ce que ce Salah trahisse les rebelles yéménites pour tenter de passer un accord avec les saoudiens, se faisant assassiner par les yéménites avant de pouvoir signer quoi que ce soit. Agitant la division interconfessionnelle entre chiites et sunnites pour favoriser leurs vils intérêts commerciaux, le gouvernement d'Arabie Saoudite n'hésite pas à pilonner les zones largement habitées par les civil-e-s, comme la capitale Sanaa et sa banlieue. Quant à l'armée des Émirats Arabes Unis, renforcée par des milices privées, elle occupe la ville d'Aden et a chassé les habitant-e-s de l'île de Sokotra.

… qui assassine, appuyé par nombres des principales puissances impérialistes, dont la France

Pour commettre ces massacres, les saoudiens et leurs alliés sont largement armés par les puissances que sont les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et la France. En 2015 et 2016, lors des deux premières années de l'opération, 45 milliards d'euros d'armes, de véhicules blindés, de missiles et autres matériels de guerre ont été vendues aux pétromonarchies du Golfe par les grandes puissances, en 2018 Macron signe encore des contrats d'armements faramineux avec l'Arabie Saoudite dont Jean-Yves le Drian vient d'ailleurs de se revendiquer.

10 000 personnes sont mortes dans les bombardements depuis 2015, mais entre choléra, famines, crimes de guerres, et destructions massives le bilan est bien plus lourd : le Yémen s'avère être le Viêtnam des saoudiens. Depuis 2015 le régime saoudien ignore les trêves humanitaires réclamées par l'ONU et impose un blocus aérien et maritime qui prive les habitant-e-s d'eau potable, d'électricité, de vivres et de moyens de transports, dans le pays qui était déjà considéré avant la guerre comme étant l'un des plus pauvres du monde.
Aujourd'hui sous les regards du monde silencieux, les émiratis et les saoudiens se partagent les cendres du Yémen.

Le NPA Jeune doit clairement dénoncer la complicité des gouvernements impliqués dans ce massacre depuis trois ans, au premier rang desquels notre propre impérialisme. Notre organisation doit aussi dénoncer l'indignation sélective de la grande majorité des médias qui se traduit par un silence assourdissant, et doit oeuvrer à relayer les informations quant à ce conflit. Nous nous devons par ailleurs d'être pleinement au côté du peuple yéménite dans son opposition à l'intervention impérialiste saoudienne qu'il subit.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Ecologie

Sur la réunion publique à Cazères (31) contre l’enfouissement des déchets nucléaires de Bure

Mercredi 6 Juin avait lieu en Haute Garonne à Cazères sur Garonne, une réunion contre l'enfouissement des déchets nucléaires à longue vie de Bure. Organisée par le Café des idées, Cazères Ethique, le Collectif Bure 31 et quelques camarades du NPA dont moi même, elle a permis à une quinzaine de personnes d'échanger sur ce grand projet néfaste et imposé, sur les luttes se développant contre, et, bien que trop peu, sur les alternatives au nucléaire et sur les moyens d'en sortir.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Lycées

Une deuxième coordination nationale lycéenne limitée numériquement mais avec des résultats relativement positifs

Les 26 et 27 mai au CSA d'Ivry-Sur-Seine s'est tenue la 2ème Coordination Lycéenne Nationale (CLN) du mouvement contre la loi ORE et la loi Blanquer.  Elle faisait suite à la 1ère CLN, le 5 et 6 mai à Bordeaux, durant laquelle des perspectives intéressantes avaient été abordées, mais dont le communiqué à l'orientation extremement limitée n'avait pas permis de proposer une politique claire et de convergence avec tous les secteurs en lutte.  Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

La mobilisation du Mirail victime d’une répression violente ne lâchera pas !

Après que l'UNI organisation de droite dure ait saisi le tribunal administratif pour débloquer le Mirail ; après que la justice de classe ait ordonné notre exclusion ; après que Laganier le pantin du ministère (1) ait retourné sa veste en autorisant l'intervention policière alors qu'il avait promis de ne pas le faire la milice du capital est violemment entrée sur notre fac. Mais nous y avons répondu de la plus belle des manières Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook