[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Newsletter

Ailleurs sur le Web [RSS]

Lire plus...

Twitter

Le retour des luttes pour les salaires se heurte de plein fouet à la logique du capitalisme en crise

Après le reflux des mouvements sociaux qui a suivi le conflit des retraites, les luttes pour les salaires reviennent sur le devant de la scène notamment dans les grands groupes (Alcatel, Thalès, DCNS, Decaux, Keolis, etc.), mais aussi dans des secteurs d’habitude moins revendicatifs, comme la grande distribution – Carrefour, But, Ikea, Camaïeu, Système U, Intermarché – ou le bâtiment. Les salariés d’Eiffage Construction réclament par exemple 3% de hausse, notamment sur le chantier du Grand Stade de Lille. Eiffage rassemble 70 000 salariés autour de cinq métiers : grâce aux concessions et PPP (partenariats public-privé), c’est le troisième groupe français de BTP derrière Vinci et Bouygues et le cinquième groupe européen de construction, travaux publics, énergie et métal. Eiffage réalise un chiffre d’affaires de 13,3 milliards d’euros dont 16% à l’international, pour l’essentiel en Europe.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Travail

Télétravail et temps de travail au cœur de la lutte des classes

Avec la crise sanitaire due au virus SRAS-CoV2, le rapport au travail est fortement transformé pour une grande partie de la population, et cela dans des conditions qui peuvent se révéler dramatiques. Pour certain·es, il s’agit de télétravail, de travail à domicile, ou bien encore d’autorisation spéciale d’absence (ASA). Si, avant la crise sanitaire, les situations de travail étaient très différentes et très individualisées, le recours massif aux aménagements de ce type, dans la précipitation qui plus est, ne se fait pas sans heurt – loin de là. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Congrès CGT

Intervention de Marie (SFA) au 52e congrès de la CGT

Les artistes sommes aujourd’hui dans une précarité toujours grandissante. On voudrait nous faire croire que nous sommes précaires par essence. Comme syndicat, même si nous défendons au quotidien les conditions de travail des artistes, nous ne perdons jamais de vue qu’il nous faut revendiquer une permanence de l’emploi. A l’échelle confédérale, tout le monde en a parlé, il nous faudra progresser dans notre implantation parmi les plus précaires, nous pensons ça ne pourra pas se faire sans la collaboration avec les UL et les UD, particulièrement bien placées pour s’occuper ces travailleurs/euses isolé.e.s. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Gilets jaunes

Du 8 au 19 mars, dix jours pour le printemps des peuples ?

Récapitulons le calendrier pour en saisir les potentialités : 8 mars, journée de lutte internationale pour les droits des femmes. Samedi 9 mars, acte XVII du soulèvement Gilets Jaunes. Vendredi 15 mars, grève internationale pour le climat. Samedi 16 mars, journée internationale des solidarités et montée nationale des Gilets Jaunes à Paris. Mardi 19 mars, journée de grève interprofessionnelle. Ajoutons à cela les appels à soutenir les mobilisations du peuple algérien contre le 5ème mandat les dimanches. Avouons que c’est assez alléchant.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook