[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Newsletter

Ailleurs sur le Web [RSS]

Lire plus...

Twitter

Le Conseil départemental du Gard fait la courte échelle au FN

Par ( 2 juillet 2015)
Tweeter Facebook

La majorité de cette assemblée, dite de gauche, a voté l’envoi de quatre représentants, élus du F.N. dans les conseils d’administration des collèges des cantons de Vauvert et de Beaucaire.

Face à cette décision intolérable le R.A.A.GE, Réseau Anticapitaliste et Autogestionnaire du Gard (https://raage30.wordpress.com) a lancé le 25 Juin dernier un appel afin d’organiser une action collective de protestation contre cette scandaleuse opération politicienne. Elle contribue à la dédiabolisation d’un parti porteur d’une idéologie fascisante, fondée sur la haine de l’autre et partisan actif de l’exclusion sociale, ethnique, et culturelle, mettant ainsi en péril l’avenir des jeunes ainsi que le lien social et la solidarité avec les populations les plus touchées par la crise. La liste est longue des méfaits commis par FN partout ou il peut s’insinuer.

Le 29 juin, à l’occasion de l’entrée dans le conseil d’administration du collège de Vergèze de l’élu du FN mandaté par le conseil départemental, le RAAGE ainsi que le Front de Gauche, les syndicats CGT, FSU et Solidaires, la LDH, le MRAP, Rupture et Transition (https://www.facebook.com/rupture.et.transition), des enseignants et des parents d’élèves se sont rassemblés devant l’établissement. En dépit de l’heure peu propice aux rassemblements, c’est un groupe d’une cinquantaine de personnes qui a ainsi énergiquement manifesté son opposition à l’entrée de cet élu frontiste. Celui-ci n’a pu y parvenir qu’au bout d’une heure de siège, grâce à l’intervention disproportionnée des forces de police et de gendarmerie en gilets pare balle et armées. Intervention partisane, à la fois politique avec l’arrachage de badges, et assortie de commentaires agressifs et d’une violence gratuite en précipitant au sol un militant du NPA après l’avoir à moitié étranglé par une clé au cou et l’avoir ensuite traîné sur plusieurs mètres. Les médias présents ont pu sans équivoque possible constater et filmer ces débordements plus qu’inquiétants : cf. par exemple l'article du Midi Libre http://www.midilibre.fr/2015/06/29/vergeze-des-militants-anti-fn-manifestent-devant-le-college,1183080.php

Le RAAGE, les organisations et les militants présents, choqués mais pas découragés, se sont séparés en s’engageant à poursuivre ce type d’action sans relâche car si le FN ne doit pas avoir sa place à l’école, il ne doit pas l’avoir non plus ailleurs.

Notre correspondante en Languedoc Roussillon

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

NPA

À quoi sert la campagne Poutou ?

Suite à la conférence nationale du NPA, Philippe a tenu une conférence de presse (avec Cathy) et fait un entretien avec Le Média. Ce que nous craignions se confirme : cette campagne ne porte pas un projet crédible et désirable, alternatif à celui des réformistes. La direction revendique de porter des perspectives de trois ordres au cours de cette campagne : « lutter », « prendre nos affaires en main », et « rassembler, nous organiser ». De belles intentions, qu’il ne suffit pas de proclamer pour qu’elles se réalisent : il faut pour cela que nous soyons porteurs/ses d’une alternative politique et que nous sachions convaincre sur l’intérêt spécifique de notre campagne. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

France

Sur les élections régionales

L’abstention a atteint des proportions telles que l’analyse des résultats n’a en réalité pas beaucoup de sens. Deux tiers des inscrits n’ont pas voté au premier comme au second tour. Cette abstention a été particulièrement massive chez les jeunes et dans les catégories populaires, et elle a touché davantage l’électorat de Le Pen et de Mélenchon de 2017. Rejet des politiciens, indifférence pour les élections intermédiaires, invisibilité de la campagne électorale (avec le matériel électoral qui n’est même pas parvenu à plusieurs millions de Français), les raisons s’additionnent pour ne pas voter.
 

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook