[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Attentats de Paris: appel au Front commun contre l’union nationale et l’État d’urgence

Les attentats de Charlie Hebdo l'ont bien montré : la récupération politique d'attentats meurtriers s'accompagnent de moyens répressifs accrus et de pression morale pour une union sacrée avec les dirigeants politiques du pays. Plusieurs organisations anti-capitalistes et anti-racistes refusent de soutenir la politique d'union nationale, il est d'une importance cruciale qu'elles s'unissent contre la vague de bourrages de crâne et de mesures liberticides et racistes qui s'annonce.

Les attentats de Paris démontrent l'échec de l’État policier à protéger la population

Depuis des années les pouvoirs successifs ont renforcé l'appareil policier au nom de la lutte contre l'insécurité. Depuis les attentats de Charlie Hebdo, de nombreuses mesures sont venues renforcer les pouvoirs d'une police incompétente à protéger la population des quartiers, plus encline à la réprimer qu'à l'aider ; les services de renseignement se sont vus doter d'outils juridiques et matériels de plus en plus performants. Pour quels résultats ? Les attentats que nous avons connus ont montré toute l'incompétence de cette police incapable de les prévenir. Autant dire que cette mascarade du renforcement de l'appareil policier ne sert en rien la majorité de la population mais se concentre surtout sur la protection de l'élite politique et financière. Aujourd'hui nous avons de moins en moins de liberté et de sécurité.

Les attentats de Paris démontrent l'échec des interventions françaises à l'étranger et du soutien aux régimes autoritaires

Libye, Mali, Centrafrique, Irak, Syrie... Les dirigeants de droite comme de gauche ont entraîné l'armée française dans près d'une guerre par an depuis 2011. Pour quels résultats ? Un renforcement sans précédent des mouvements djihadistes. Une instabilité régionale horrible dans plusieurs pays d'Afrique et du Moyen-Orient. Elles ont bien montré que ces interventions servent les intérêts de l’industrie de l’armement et de l'élite politico-financière. La Libye est un exemple criant : les autorité françaises de l'époque ont évincé un dictateur gênant et raflé une grosse partie du marché pétrolier libyen dans un pays aujourd'hui plus que jamais ravagé par la guerre. La lutte contre le terrorisme et pour la démocratie qu'on nous a promise n'a fait que renforcer la guerre, le chaos et les « terroristes ».

Mais ce n'est pas tout. Que penser de la politique de soutiens à des régimes comme l'Arabie Saoudite qui est un pourvoyeur de fonds des djihadistes qui viennent d'attaquer Paris ? Visiblement les intérêts commerciaux avec ce genre de pays sont plus importants que la vie de nos concitoyens. Mais là n'est pas le pire, que penser du soutien qu'a apporté Hollande au régime d'Erdogan et de sa zone tampon en Syrie ? C'est aujourd'hui un secret de polichinelle que le régime d'Erdogan à financé, armé, soigné et entraîné les hommes de Daech. Les preuves sont multiples, il n'y a qu'a voir les photos des commandants de Daech dans des hôpitaux turcs ou encore les documents exfiltrés par les forces spéciales américaines lors d'une de leurs opérations en Syrie. Que penser du soutien de la France à la politique néo-ottomane de la Turquie qui est aujourd'hui la principale responsable de la monté en puissance de Daech qui vient juste de revendiquer les attentats de Paris ?

De plus, ce soutien à un régime turc qui lutte de toutes ses forces contre le processus révolutionnaire du Rojava, dont la population kurde en est l'un des principaux moteurs, est une fois de plus la démonstration de l’hypocrisie des pouvoirs en place car les seules véritables forces militaires efficaces sur le terrain contre Daech sont les forces militaires du Rojava. Le Rojava est bien seule aujourd'hui face à Daech, toutes les puissances mondiales rejetant son projet politique de démocratie radicale et de libération des femmes.

Toutes ces interventions étrangères doivent cesser : aussi bien les interventions militaires que le soutien à des régimes qui ont largement contribué par leur soutien à ces organisations djihadistes qui aujourd'hui perpétuent leurs massacres en plein Paris.

Unité contre contre l'union Nationale !

A bas l’État d'urgence ! Pour la paix et la fraternité des peuples !

Les pompiers pyromanes au pouvoir se posent en chefs de guerre et sauveurs de la nation alors qu'ils sont les premiers responsables de la situation par leur politique impérialiste et de répression accrue en particulier contre les populations immigrées et les mouvements sociaux. Contre cela, toutes les organisations qui refusent l'union nationale doivent s'unir contre les politiques impérialistes, sécuritaires et de casse sociale, véritable terreau du « terrorisme ». Des organisation comme le NPA, Lutte Ouvrière, Alternative Libertaire et le Parti des Indigène de la République ont refusé de marcher au pas derrière la politique d'union nationale. Nous devons rassembler tous ceux et celles prêts à lutter contre le bourrage de crâne de l'union nationale et de l’État d'urgence qui équivaut à donner cartes blanches aux institutions répressives.

Pour cela, il est impératif que les individus et organisations qui refusent la soumissions à cettordre établis se rassemblent pour:

- créer une instance de discussion commune pour lutter contre la politique d'union nationale et l’État d’urgence ! Pour la paix et la fraternité des peuples

- Organisation de meetings unitaires avec des représentants des différents courants contre l'union nationale et l’État d'urgence ! Pour la paix et la fraternité des peuples

- Organisation de manifestations contre l'union nationale et l’État d'urgence ! Pour la paix et la fraternité des peuples.

A bas la guerre ! A bas les interventions étrangère ! A bas le racisme !

Vive la Paix ! Vive la fraternité !

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Jungle de Calais

Communiqué de plusieurs organisations depuis une aire d’autoroute sur le chemin vers Calais

Samedi 1e octobre, 14h45, aire de SETQUES, autoroute A26

Ayant pris acte de la décision du tribunal administratif de Lille de vendredi 30 septembre, nous, les 177 personnes immobilisées par la gendarmerie et la police nationale sur l'aire d'autoroute, avons souhaité, suite à l'appel de la coalition internationale des sans-papiers et des migrants, nous rendre à la "jungle" de Calais pour rencontrer, discuter et exprimer notre solidarité aux migrant.e.s sur place. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Nice

Encore et encore : vos guerres, nos mort.e.s

Nous apportons tout notre soutien aux familles et proches des victimes du massacre perpétré à Nice ce jeudi 14 juillet. De nouveau, l'horreur a frappé, massacrant enfants, femmes, hommes. Non pas au hasard, mais de façon ciblée : un événement de masse, célébration de la prétendue « fête nationale » dans une zone particulièrement touristique. Ce nouvel attentat montre l'impasse et la responsabilité directe du tout sécuritaire, du racisme d'état et des interventions impérialistes de la France et plus généralement de l'Occident au Proche et Moyen Orient. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook