[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Encore et encore : vos guerres, nos mort.e.s

Par Tristan Daul (16 juillet 2016)
Tweeter Facebook

En premier lieu, nous apportons tout notre soutien aux familles et proches des victimes du massacre perpétré à Nice ce jeudi 14 juillet. De nouveau, l'horreur a frappé, massacrant enfants, femmes, hommes. Non pas au hasard, mais de façon ciblée : un événement de masse, célébration de la prétendue « fête nationale » dans une zone particulièrement touristique.

Le tueur était un homme violent, notamment avec son ex épouse. Il n'avait aucune pratique religieuse, au moins jusqu'à une période très récente. L'attentat a été revendiqué par Daech, et des éléments semblent indiquer qu'il s'était emparé de cette idéologie de terreur et de mort très peu de temps avant de passer à l'acte.

Ce nouvel attentat montre l'impasse et la responsabilité directe du tout sécuritaire, du racisme d'état et des interventions impérialistes de la France et plus généralement de l'Occident au Proche et Moyen Orient.

Le gouvernement, dans sa dérive autoritaire qui n'en est plus une mais fait partie intégrante de son moyen d'oppression quotidien des travailleu.r.se.s, des jeunes, des chômeu.r.se.s, des Noir.e.s et des Arabes a annoncé la prolongation de l'état d'urgence pendant trois mois et le renforcement des contrôles aux frontières, a déclaré qu'il fallait intensifier les frappes en Syrie et en Irak et prévoit notamment pour y parvenir de mobiliser les réservistes.

Depuis le 13 novembre 2015, nous vivons dans un état d'urgence permanent qui a donné énormément plus de pouvoirs aux flics : des perquisitions de nuit sur de simple soupçons visant en large majorité des personnes musulmanes ou assimilées, des mises en détention provisoire, des interdictions de circuler et, depuis les mobilisations contre la loi « Travail », une répression sans précédent contre le mouvement social, allant des blessures corporelles à des condamnations à de la prison ferme. Et cet état d'urgence n'empêche aucun attentat.

De même, avec une politique impérialiste à l'étranger, dans un but purement capitaliste d'accumulation de bénéfices et de protection de ses bénéfices, la France est aujourd'hui le 3e plus gros vendeur d'armes dans le monde. Ses clients principaux sont les royaumes tyranniques du Golfe ou encore les régimes militaires tels que l'Egypte.

De plus, l'intensification des guerres menées en Afrique, au Proche et Moyen Orient sous couvert de démocratie, ou encore le soutien au gouvernement d'extrême droite israélien qui opprime et martyrise le peuple palestinien sont générateurs d'une « haine des Occidentaux », terreau sur lequel des groupes intégristes prospèrent.

Il ne s'agit certainement pas de chercher des excuses ou de cautionner des groupes comme Daech, mais il ne s'agit pas non plus de se ranger derrière le gouvernement Hollande et son appel a l'union nationale.

De nouveau, ces attentats vont justifier les logiques islamophobes, racistes et xénophobes. Nous les combattrons, et ce partout où cela sera nécessaire.

Soutien aux proches et aux familles des victimes de tous les attentats, où qu'ils aient lieu dans le monde.

Soutien à tou.te.s celles et ceux qui subissent le racisme quotidien et vont affronter une nouvelle vague de racisme ouvert

Contre l'impérialisme français et de ses alliés partout où il sévit.

Encore et encore, ce sont et ce seront vos guerres, mais nos mort.e.s.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :