[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Jussieu fermée pour empêcher la coordination régionale

Texte du tract du comité de mobilisation de Paris 6.

La présidence veut casser le mouvement contre la loi travail

Jeudi 17 mars vers 16h30 la présidence de l'UPMC par M. Chambaz a décrété la fermeture de la fac du site de Jussieu sans autre explication que les agents de la sécurité interdisant l'entrée des jeunes, annulant ainsi des dizaines de cours, d'examens, etc. Les étudiant-e-s ont été laissé-e-s dehors sans plus d'information.

Il s'avère que puisque la fac de Paris 1 a été fermée le matin même de cette journée de mobilisation étudiante, la coordination régionale qui devait se réunir à Paris 1, avait finalement opté pour le site de Jussieu. Ainsi pour empêcher une centaine de délégué-e-s des AG des différentes facs et lycées de la région parisienne, M. Chambaz (le président de l’UPMC), sous doute en concertation avec le gouvernement ou la préfecture, a décidé de fermer tout le site. Il a de plus refusé de rencontrer la délégation pour en discuter.

Les président-e-s des université de Paris 1 (Sorbonne) et Paris 6 (Jussieu) apportent ainsi leur plein soutien à la loi travail et sont prêts à utiliser des moyens complètements démesuré et révoltants pour casser notre mouvement de contestation. À cela s'ajoute la fermeture de Tolbiac, les interventions violentes de la police à Rouen, à Lyon, à Strasbourg contre des lycéen-ne-s, pendant une intervention syndicale à Asnières, etc. faisant même des blessé-e-s...

Ces méthodes sont inacceptables ! Le climat ambiant, avec l'état d'urgence et les contre-réformes de plus en plus violentes, devient suffocant.

Il n'y a qu'une solution: construisons une mobilisation massive, de toutes et tous, étudiant-e-s, salarié-e-s, chômeurs/ses, pour faire reculer le gouvernement sur la loi travail et sur l'état d'urgence. Seule un grève massive bloquant l'économie pourra aboutir, faisons tout pour la construire.

La présidence de l’UPMC doit banaliser les jours de mobilisation et payer les salaires des travailleurs/ses en lutte.

Amplifions la mobilisation contre la loi travail !!

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Ecologie

Sur la réunion publique à Cazères (31) contre l’enfouissement des déchets nucléaires de Bure

Mercredi 6 Juin avait lieu en Haute Garonne à Cazères sur Garonne, une réunion contre l'enfouissement des déchets nucléaires à longue vie de Bure. Organisée par le Café des idées, Cazères Ethique, le Collectif Bure 31 et quelques camarades du NPA dont moi même, elle a permis à une quinzaine de personnes d'échanger sur ce grand projet néfaste et imposé, sur les luttes se développant contre, et, bien que trop peu, sur les alternatives au nucléaire et sur les moyens d'en sortir.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Lycées

Une deuxième coordination nationale lycéenne limitée numériquement mais avec des résultats relativement positifs

Les 26 et 27 mai au CSA d'Ivry-Sur-Seine s'est tenue la 2ème Coordination Lycéenne Nationale (CLN) du mouvement contre la loi ORE et la loi Blanquer.  Elle faisait suite à la 1ère CLN, le 5 et 6 mai à Bordeaux, durant laquelle des perspectives intéressantes avaient été abordées, mais dont le communiqué à l'orientation extremement limitée n'avait pas permis de proposer une politique claire et de convergence avec tous les secteurs en lutte.  Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook