[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Bure (55) : 200 000 pas, des tracteurs, des casseroles, et une belle réussite !

Article paru dans l'Hebdo L’Anticapitaliste - 340 (09/06/2016).

À proximité du site prévu pour l’enfouissement des déchets radioactifs les plus dangereux, 99 % de la radioactivité enfouie, future troisième zone la plus nucléarisée du monde, se tenait du 3 au 4 juin le camp Bure Anti-K, qui a ensuite rejoint la grande manifestation « 200 000 pas a Bure » qui s’est déroulée dimanche 5 juin.

Ce camp, co-organisé par le NPA local et tous les collectifs révolutionnaires du secteur, a rassemblé plus de 200 personnes, ce qui est considérable compte tenu des conditions climatiques... Le dimanche matin, nous avons rejoint les 2 000 manifestantEs venus dénoncer les folles menées de l’industrie nucléaire civile et militaire, guidée par la fuite en avant destructrice des profits capitalistes.

Après l’arrivée d’un cortège de tracteurs, des villageois et des agriculteurs ont pris la parole pour dénoncer l’annexion des terres agricoles et des forêts autour de Bure. Le NPA est intervenu pour souligner l’impasse institutionnelle et la compromission des pouvoirs publics avec les lobbies et le Medef, que ce soit au niveau de la loi El Khomri ou de Cigeo à Bure.

Un concert de casseroles a eu lieu pour dénoncer les tricheries abjectes de l’Andra et des autorités. Puis, à l’aide des pavés ramassés sur place, nous avons construit tous ensemble un grand monument pour réaffirmer notre colère et notre résistance.

C’est qui les « casseurs » ?

Seul bémol, à la fin de cet événement bon enfant, les grilles de l’Andra ont été prises d’assaut et rudement secouées par une partie des manifestantEs, ce qui a suscité l’ire de certains bien-pensants.

Pris à partie et sommés honteusement de « choisir leur camp » par quelques co-organisateurs, les membres du NPA local ont naturellement tenu bon et soutenu les prétendus « casseurs »... qui n’ont au final rien cassé.

Cette colère est légitime face à l’abomination capitaliste, matérialisée à Bure par le plus honteux des projets. Elle doit pouvoir s’exprimer en toute liberté et toutes les sensibilités de lutte doivent être respectées.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Ecologie

Les jeunes, plus chauds que le climat: Échos de l’AG inter-facs de Jussieu

La COP 24 a donné à voir, jusque dans les médias dominants, la légitime révolte de la jeunesse mondiale face à la crise écologique – révolte incarnée notamment par la lycéenne Greta Thunberg. En France, les organisations d’écologie radicale connaissent un afflux de jeunes travailleurEs, d’étudiantEs et de lycéenEs. Cet afflux fait suite à l’expérience des « Marches pour le climat », qui ont attiré des dizaines de milliers de personnes, notamment des jeunes, conduisant nombre d’entre eux à ressentir le besoin d’une critique radicale du capitalisme.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook