[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Newsletter

Ailleurs sur le Web [RSS]

Lire plus...

Twitter

Non à la violation des votes du congrès !

Par Tendance CLAIRE ( 8 juillet 2015)
Tweeter Facebook

Où sont passées les belles promesses du congrès de 2013 ? Quand, sous l'influence des camarades de l'ex-W, on nous annonçait un big bang du fonctionnement, une plus grande démocratie interne, une meilleure prise en compte de l'avis des militantEs et des comités dans l'élaboration et la prise de décisions ? Évaporées, visiblement, au profit d'intérêts d'appareil.

Une majorité de circonstances s'est formée autour de camarades de la P2 et de la P1 pour introduire au forceps, à la toute fin du CPN, une motion annonçant l'organisation d'une Conférence Nationale pour la présidentielle 2017. Par cette décision, ils/elles remettent en cause le vote majoritaire du dernier congrès, qui avait rejeté cette proposition par plus de 67 % des voix contre, soit 114 déléguéEs. Aux cotés des camarades de la P3, les éluEs P5 ont voté contre, ce qui n'a pas empêché cette motion d'être ainsi adoptée.

Il est pourtant écrit dans les statuts de notre parti que « le congrès est souverain en matière de programme » et que « le CPN est chargé d’appliquer les mandats nationaux entre deux congrès ». Malgré tout, une majorité de membres du CPN viennent de s'autoriser à balayer d'un revers de la main l'avis majoritaire du congrès. Il est désormais légitime de craindre dans le futur qu'une autre décision majoritaire, celle de la motion A sur les élections (adoptée à 61,2 % dans les AG électives et à 62,1 % au congrès), ne soit pas appliquée.

Quel message vient ainsi d'être envoyé par ce CPN à l'ensemble des militantEs de notre parti ? Qu’ils/elles auront beau voter ce qu’ils/elles souhaitent, une majorité de circonstance se chargera d’effacer leurs votes. Ce genre de pratiques est la meilleure façon de faire fuir les camarades. Seule une réaction des militantEs, quels que soient leur sensibilité ou leur vote au congrès, pourra imposer le respect de la démocratie interne et empêcher le délitement de notre parti.

La démocratie interne a par ailleurs été aussi sévèrement mise à mal par la rédaction et l'envoi à la presse d'un communiqué sur la Grèce dans le dos du CPN (et d'une grande partie du CE) alors réuni pour ses travaux… 

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

NPA

À quoi sert la campagne Poutou ?

Suite à la conférence nationale du NPA, Philippe a tenu une conférence de presse (avec Cathy) et fait un entretien avec Le Média. Ce que nous craignions se confirme : cette campagne ne porte pas un projet crédible et désirable, alternatif à celui des réformistes. La direction revendique de porter des perspectives de trois ordres au cours de cette campagne : « lutter », « prendre nos affaires en main », et « rassembler, nous organiser ». De belles intentions, qu’il ne suffit pas de proclamer pour qu’elles se réalisent : il faut pour cela que nous soyons porteurs/ses d’une alternative politique et que nous sachions convaincre sur l’intérêt spécifique de notre campagne. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

NPA

Conf nationale du NPA - Plateforme 3 : demandez le programme !

Nous remercions les camarades qui ont voté pour la PF3, membres ou non de la Tendance CLAIRE. Il n’a certes pas été facile de résister à la priorité électoraliste commune à la majorité de la direction (PF2) et aux principaux courants d’opposition (PF5) : les uns et les autres prétendent que l’absence du NPA à la présidentielle serait « suicidaire », nous considérons qu’il s’agit d’une question tactique. Dès lors, comme nous l’avions craint, les débats des AG ont été polarisés par la question du casting, les arguments pour ou contre la candidature de Philippe ou d’autres, les questions de fond étant réduites à la portion congrue. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook