[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Newsletter

Ailleurs sur le Web [RSS]

Lire plus...

Twitter

Brésil: arrestation du trésorier du Parti des travailleurs

Brésil international

Lien publiée le 16 avril 2015

Tweeter Facebook

Ces articles de la rubrique « Ailleurs sur le web » sont publiés à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.rfi.fr/ameriques/20150415-bresil-petrobras-PT-parti-travailleurs-joao-vaccari-tresorier-rousseff-corruption/?aef_campaign_date=2015-04-15&aef_campaign_ref=partage_aef&dlvrit=1448817&ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_linkname=editorial&ns_mchannel=social&ns_source=twitter

Coup de théâtre dans l’enquête autour du scandale Petrobras au Brésil. Le trésorier du Parti des travailleurs (PT, parti au pouvoir), João Vaccari Neto, a été arrêté ce mercredi à Saõ Paulo. Déjà mis en examen pour corruption et blanchiment d’argent, il nie les accusations. Pour la présidente Dilma Rousseff, déjà au plus bas dans les sondages, cette nouvelle affaire tombe au plus mal.

C’est un coup dur pour le Parti des travailleurs qui n’a pas encore officiellement réagi à ce dernier rebondissement dans l’affaire Petrobras. Ce mercredi matin vers 6 heures, la police fédérale est venue arrêter João Vaccari, le trésorier du PT, dans sa maison de São Paulo. Il a ensuite été transféré à Curitiba (dans le sud du pays) où il doit être interrogé par la justice.

Selon les autorités, de nouveaux documents compromettants sont apparus, ce qui aurait justifié l’arrestation de João Vaccari déjà mis en examen pour corruption et blanchiment d’argent. La police fédérale évoque des versements suspects sur le compte bancaire de la fille du trésorier. La belle-sœur de l’accusé a également été placée en garde à vue. La police a également interrogé son épouse qui aurait, selon des témoins, touché l’équivalent de 130 000 dollars.

Il s'agit d'une partie de l’argent détourné du vaste système de corruption mise en place autour de l’entreprise publique Petrobras. On parle de quatre milliards de dollars au total. L’arrestation de João Vaccari est une très mauvaise nouvelle pour la présidente Dilma Rousseff. Réélue en octobre 2014, elle est confrontée à un mouvement populaire sans précédent qui dénonce le scandale de la corruption et réclame une procédure de destitution.