[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Pollution de l’air : au lieu d’étendre les transports gratuits, ils les limitent !

Par Julien Varlin (13 janvier 2017)
Tweeter Facebook

Le Syndicat des transports d’Île-de-France (STIF) a décidé ce mercredi de mettre fin à la pratique courante de rendre gratuits les bus, métro et trams de la RATP en cas de forts pics de pollution. C’est ce que voulait la présidente de région, Valérie Pécresse. A la place, c’est un forfait jour à tarif réduit qui sera proposé… C’est à l’opposé de ce qu’il faudrait faire pour inciter massivement les usagers et usagères à prendre les transports collectifs plutôt que la voiture : la gratuité permanente !

Les pics de pollution de l’air dans une agglomération comme l’Île-de-France sont largement dus au trafic routier1 (de un quart pour les particules PM10 à la moitié pour les PM2.5). Ces problèmes qui sont plus « visibles » (ou moins « invisibles ») parce qu’ils touchent à nos poumons, ne font que s’ajouter au problème des gaz à effet de serre (un quart dus aux transports) qui font peser une menace globale. Il n’y a pas de doute : il est nécessaire de diminuer l’utilisation de la voiture individuelle (mais également les camions que le capitalisme multiplie2).

Pécresse se plaint qu’une journée de gratuité des transports en commun coûte 4 millions d’euros. Elle espère surfer sur des sentiments réactionnaires de contribuables effrayés à l’idée de payer pour des « assistés ». On va beaucoup moins pointer du doigt les actionnaires du CAC40, ces assistés qui captent pourtant plus de 150 millions d’euros par jour3... En nous débarrassant d’eux, on pourrait étendre immédiatement le réseau, pour être bien mieux desservi.e.s sans être les un.e.s sur les autres. Nous voulons la liberté réelle de circulation pour tous.tes, au lieu d’avoir la « 3e flotte de jets privés » 4 pour une poignée !

Supprimons les tourniquets, supprimons les rentiers !

Supprimons les tickets, supprimons les PDG !


1http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/03/17/quelle-est-la-responsabilite-de-la-voiture-dans-la-pollution-de-l-air_4384198_3244.html

2http://tendanceclaire.org/article.php?id=839

3http://www.liberation.fr/france/2017/01/10/les-actionnaires-du-cac-40-a-la-fete_1540459

4 http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/03/15/97002-20120315FILWWW00465-jets-prives-la-france-3e-flotte-d-europe.php

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Ecologie

Les jeunes, plus chauds que le climat: Échos de l’AG inter-facs de Jussieu

La COP 24 a donné à voir, jusque dans les médias dominants, la légitime révolte de la jeunesse mondiale face à la crise écologique – révolte incarnée notamment par la lycéenne Greta Thunberg. En France, les organisations d’écologie radicale connaissent un afflux de jeunes travailleurEs, d’étudiantEs et de lycéenEs. Cet afflux fait suite à l’expérience des « Marches pour le climat », qui ont attiré des dizaines de milliers de personnes, notamment des jeunes, conduisant nombre d’entre eux à ressentir le besoin d’une critique radicale du capitalisme.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Transports

¡ Por la gratuidad de los transportes públicos, en región parisina y otras partes !

Han hecho falta seis meses: el grupo de ocho “expertos” encargados por el presidente de la región Île-de-France Valérie Pécresse (LR) para estudiar la gratuidad de los transportes públicos ha entregado su informe a principios de octubre. Seis meses, pues, para no aportar nada nuevo: los transportes públicos gratis, en una red saturada y sin plan de inversión, no incitarán a muchos automovilistas a dejar su coche. 

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook