[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Solidarité avec les Kurdes d’Afrin ! Erdogan assassin ! Macron complice !

Par Gaston Lefranc (25 février 2018)
Tweeter Facebook

Depuis plusieurs semaines, l'armée turque bombarde de façon incessante Afrin et ses alentours. Les pertes humaines sont considérables. Le boucher Erdogan agit avec la complicité des impérialistes. Macron dirige hypocritement l'émotion vers les massacres de la Ghouta pour mieux passer sous silence l'horreur à Afrin. Il dit même « comprendre » Erdogan et l'invite simplement à la « retenue » ! Il traite les combattants des YPG de « potentiels terroristes ». Il considère ainsi que les Français qui combattent héroïquement aux côtés des Kurdes sont donc de potentiels complices du terrorisme. C'est obscène.

Sur le terrain, malgré l'importance des moyens mis en œuvre, l'armée turque ne parvient pas à vaincre la résistance des Kurdes. Mais la situation est évidemment extrêmement difficile pour les FDS, qui ont ainsi décidé de passer un accord militaire avec des milices pro-Assad pour tenter de faire face aux assauts de l'armée turque et des islamistes. Nous ne leur jetons pas la pierre, car ils luttent pour leur survie et une alliance militaire n'est pas une capitulation politique.

A l'appel du collectif « Afrin n'est pas seule » (https://tendanceclaire.org/breve.php?id=27035), plus de 2 000 personnes ont manifesté ce samedi après-midi à Paris, en solidarité avec les Kurdes d'Afrin, qui subissent l'assaut de l'armée turque et de ses alliés locaux islamistes. Il y avait bien sur beaucoup de Kurdes, mais aussi une présence significative du PCF et du Parti de Gauche. Eric Coquerel (PG-FI) était présent en tête de cortège et nous saluons son discours (https://twitter.com/ericcoquerel/status/967440622511710210), où il a notamment salué les Français qui combattent aux côtés des Kurdes. Nous saluons la présence de Solidaires, qui étaient les seuls représentants du syndicalisme. Nous avons également noté la présence de camarades d'Alternative libertaire, du PCOF, du Collectif féministes révolutionnaire. Malheureusement, le NPA était très peu représenté. C'est dommage car même si nous n'avons pas le même projet politique, le processus révolutionnaire au Rojava doit être soutenu et nous devons concentrer nos forces pour la défense de ce processus que Erdogan et les impérialistes veulent liquider. Le NPA aurait du populariser l'appel du collectif « Afrin n'est pas seule » qui est un cadre unitaire large qui permet de construire la mobilisation.

Après cette manifestation, il faut amplifier la mobilisation. La pression maximale doit être mise sur Macron pour l'obliger à stopper son soutien Erdogan, pour exiger une zone d'exclusion aérienne pour que les massacres cessent, et pour exiger le retrait immédiat des troupes turques.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Tribune libre

Comprendre le Rojava… ou pas.

Il y a quelques mois, paraissait "Comprendre le Rojava dans la guerre civile syrienne" de Raphaël Lebrujah. Le titre est explicite, et la tâche, de faire comprendre le Rojava en deux-cents pages, est ambitieuse. Le Rojava suscite beaucoup d'intérêt dans la gauche révolutionnaire, et il est difficile de trouver des informations fiables dans un flot continu d'informations souvent erronées, quelquefois farfelues, mais toujours invérifiables... L'ouvrage de R. Lebrujah, que les soutiens français des YPG-YPJ connaissent bien, a été encensé par la critique pro-Rojava. Rien d'étonnant, puisque le livre est un plaidoyer pour le Rojava, pour ses combattants et pour son projet politique. [...] Dans ce désert informatif, tout ouvrage consacré au projet politique émancipateur des YPG-YPJ ne peut qu'être le bienvenu.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook