[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Un congrès pour rien : la crise de direction du parti s’approfondit

Par Plateforme T ( 6 février 2018)
Tweeter Facebook

Aucune déclaration majoritaire n’a été adoptée par le congrès. Le congrès a donc confirmé la mise en minorité de la majorité sortante, mais la « gauche » du parti a montré un spectacle déplorable. La pf W a indiqué dès le début du congrès qu’elle refusait de discuter d’une déclaration de congrès alternative à la U. Elle a produit un texte sans aucun contenu politique disant juste que le NPA devait s’investir dans les luttes. La pf V s’est appuyée sur ce refus pour renoncer à son tour. Nous avons néanmoins cherché jusqu’au bout à rassembler le plus largement possible contre la politique de majorité sortante, avec une déclaration finalement commune aux pf T, Y, et Z.

Nous déplorons le refus (sous l'impulsion des chefs de pf hormis Y, T et locales) d'appliquer la rotation des mandats, pourtant statutaire, et le rejet à deux voix de la motion Front social (à cause des pf W, Z et en partie U), pourtant majoritaire dans les AG locales – à l'égard desquelles ce vote ne peut sonner que comme un affront.

Les pf U et V ont cherché à s’affronter sur les élections européennes. La U a repris à son compte notre mot d’ordre de « rupture anticapitaliste et internationaliste avec l’UE » (ce que nous apprécions) mais le contenu politique proposé était minimaliste et compatible avec l’antilibéralisme. La V ne proposait aucun contenu, mais simplement une alliance avec LO en guise de garantie que cette campagne serait révolutionnaire. Ces deux motions ayant été rejetées, la discussion devra avoir lieu dans le parti sur l’opportunité ou non de se présenter, et surtout sur l’orientation à proposer.

Nous regrettons que le congrès ait refusé de lancer un processus de discussion d’un nouveau manifeste sur la stratégie et le projet de société, débouchant sur une conférence nationale en 2019. Mais nous avons réussi à rassembler des délégué-e-s des pf U et locales autour de cette idée.

Beaucoup de nouveaux délégué-e-s ont été consternés par le niveau de tension et l’absence de réel dialogue entre plateformes. Un congrès devrait pourtant servir à travailler ensemble et à permettre aux délégué-e-s de trancher sur les enjeux essentiels à partir de nouveaux textes trans-plateformes. Cela n’a pas été le cas, sauf heureusement sur quelques motions d'actualité (comme celle sur la mobilisation contre le plan Vidal).

Ce congrès a permis de vérifier que les convergences avec les délégué-e-s de la Y étaient profondes, tant sur le fond que sur l’état d’esprit. Nous chercherons à concrétiser ce rapprochement, qui permettra de poursuivre le combat pour réorienter le NPA de façon inclusive et dialoguante avec l’ensemble du parti.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

NPA

Retour sur le congrès du NPA - Échec de la pfU, débâcle de l’ex-pfA : la crise continuera

Les dirigeant-e-s pf U ont fait de la politique en s’adressant à tout le congrès avec un projet de déclaration. C’était juste de leur point de vue : un congrès doit permettre aux délégué-e-s de travailler à des synthèses au-delà des plateformes. Mais les désaccords sont trop importants et, de fait, ce texte n’était amendable par aucune des autres pf, à moins de laisser les axes principaux dans l’ambiguïté.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Congrès NPA

NPA : Pour une réorientation majoritaire du parti dès ce congrès

Pour notre plateforme, le résultat est modeste (5,3%). Nous subissons la crise chronique du parti car des dizaines de camarades qui avaient voté pour nos propositions au précédent congrès l’ont quitté depuis : tout en continuant de partager nos positions et de les défendre dans les luttes, ils/elles ne croient plus à la possibilité de refonder le NPA. Et pourtant, nous avons réussi à gagner de nombreux/ses autres camarades à nos propositions . Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook