[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    NPA : Pour une réorientation majoritaire du parti dès ce congrès

    Par Plateforme T (30 janvier 2018)
    Tweeter Facebook

    Pour notre plateforme, le résultat est modeste (5,3%). Nous subissons la crise chronique du parti car des dizaines de camarades qui avaient voté pour nos propositions au précédent congrès l’ont quitté depuis : tout en continuant de partager nos positions et de les défendre dans les luttes, ils/elles ne croient plus à la possibilité de refonder le NPA. Et pourtant, nous avons réussi à gagner de nombreux/ses autres camarades à nos propositions : un tiers de celles et ceux qui ont voté pour notre plateforme ont rejoint le NPA depuis le dernier congrès. De plus, dans la grande majorité des AG, les débats ont été riches et fraternels et beaucoup de camarades ont souligné la richesse de notre texte, discuté nos propositions, et ont montré leur accord en votant pour lui lors des votes en non contradictoire.

    La majorité sortante (près de 60% lors de la conférence nationale de 2016) a perdu son pari : sa plateforme qui a prétendu faire une majorité en escamotant les débats de fond, est minoritaire (48,5%). Les anciennes composantes de l'ex-plateforme A (41% en 2016) totalisent ensemble 49% des voix. En outre, beaucoup de militant-e-s du parti ont voté pour la U par défaut, cédant à la pression visant à donner une majorité au parti alors qu'ils/elles se retrouvaient davantage dans les axes défendus par les autres textes. Cette majorité n'existe pas et chaque délégué-e a aujourd'hui un rôle décisif à jouer : il s'agit de mener au congrès lui-même les discussions de fond pour dégager des axes majoritaires qui permettent de réarmer le parti.

    Nous faisons le pari qu'une majorité de délégué-e-s, ceux et celles de l'ex-pfA et de plateformes locales, mais aussi au-delà, peut se retrouver pour réorienter en profondeur le parti. Nous faisons les propositions suivantes :

    • dépasser l'anticapitalisme pour une perspective communiste actualisée. Notre parti doit se fixer l'objectif de défendre un projet de société communiste et un programme de transition révolutionnaire qui articule nos mots d'ordre à la nécessité d'un gouvernement des travailleurs/ses, en rupture avec la propriété et les institutions capitalistes. Nous proposons que le congrès décide d'une conférence nationale sur la question du programme, en vue de l'adoption d'un Manifeste pour un communisme du 21e siècle.
    • développer l'implantation de notre parti sur les lieux de travail, en y défendant l'auto-organisation et une politique en rupture avec celle des bureaucraties syndicales ; s'investir collectivement dans le Front social pour en faire un outil pour le Front unique et de convergence des luttes, tout en le rendant plus inclusif.
    • mieux intégrer la lutte contre les oppressions spécifiques à notre orientation et à nos pratiques quotidiennes
    • démocratiser et améliorer le fonctionnement du parti : le CPN doit redevenir la direction réelle du parti, en mandatant précisément le CE et en cadrant l'intervention de nos porte-parole. Nous devons intégrer l'ensemble des sensibilités dans l'appareil dirigeant du parti, et renouveler largement celui-ci.

    Télécharger au format pdf

    Ces articles pourraient vous intéresser :

    NPA

    Retour sur le congrès du NPA - Échec de la pfU, débâcle de l’ex-pfA : la crise continuera

    Les dirigeant-e-s pf U ont fait de la politique en s’adressant à tout le congrès avec un projet de déclaration. C’était juste de leur point de vue : un congrès doit permettre aux délégué-e-s de travailler à des synthèses au-delà des plateformes. Mais les désaccords sont trop importants et, de fait, ce texte n’était amendable par aucune des autres pf, à moins de laisser les axes principaux dans l’ambiguïté.

    Lire la suite...

    Télécharger en pdf Tweeter Facebook

    Congrès NPA

    Un congrès pour rien : la crise de direction du parti s’approfondit

    Aucune déclaration majoritaire n’a été adoptée par le congrès. Le congrès a donc confirmé la mise en minorité de la majorité sortante, mais la « gauche » du parti a montré un spectacle déplorable. La pf W a indiqué dès le début du congrès qu’elle refusait de discuter d’une déclaration de congrès alternative à la U. Elle a produit un texte sans aucun contenu politique disant juste que le NPA devait s’investir dans les luttes. La pf V s’est appuyée sur ce refus pour renoncer à son tour. Nous avons néanmoins cherché jusqu’au bout à rassembler le plus largement possible contre la politique de majorité sortante, avec une déclaration finalement commune aux pf T, Y, et Z.

    Lire la suite...

    Télécharger en pdf Tweeter Facebook